Marathon du Pôle Nord 2013

Marathon du Pôle Nord 2013

North Pole Marathon 2013 : Merci à tous !


Pas de commentaire

Il y a quatre semaines, nous courrions un marathon au pôle Nord, sur la banquise dérivante, par -30°C. Nous reprenons progressivement l’entraînement pour préparer les prochaines échéances (le Grand Raid du Morbihan fin juin – un trail de 177kms autour du Golfe du Morbihan). Et il faut bien dire que c’est – aussi – agréable de courir lorsqu’il fait 15°C !

Avant de nous projeter sur les prochaines courses, nous souhaitons à nouveau remercier tous ceux qui ont partagé avec nous ce Marathon du Pôle Nord. Lorsque nous nous sommes inscrits à cette épreuve l’année dernière, nous avions souhaité partager au maximum cette expérience avec ceux qui, comme nous, sont passionnés par la course à pied ou les régions polaires – ou par les deux. Nous souhaitions également soutenir l’Association Petits Princes et donner ainsi encore plus de sens à cette course au bout du monde.

Nous remercions donc sincèrement tous nos partenaires pour leur soutien.

Nous remercions également les sportifs et aventuriers des régions polaires que nous avons rencontrés pour leurs nombreux conseils très utiles, les journalistes qui ont mis en avant ce projet et l’Association Petits Princes, tous ceux qui ont permis à de nombreux rêves de petits princes et petites princesses de devenir réalité en soutenant l’association.

Merci à tous ceux qui nous ont aidés et encouragés – même lorsqu’ils trouvaient ce projet un peu fou 😉

Merci à Richard Donovan, et toute son équipe, pour l’organisation sans faille du marathon.

Un grand merci également à tous les membres de l’Association Petits Princes pour leur accueil, leur encouragement et tout ce qu’ils font au quotidien pour réaliser les rêves des enfants.

Nous allons continuer à faire vivre ce blog qui nous a permis de partager ce projet avec vous, pour qu’il demeure un lieu d’échanges et de rencontres avec de nombreux sportifs et aventuriers des régions polaires. Prochainement sur le blog, le compte rendu de notre échange avec une icône de l’utra-trail, Kilian Jornet.

Et rendez-vous dans quelques mois, pour un nouveau défi polaire.

North Pole Marathon 2013

Marathon du Pôle Nord 2013

North Pole Marathon 2013 : Les Photos !


Pas de commentaire

Thanks to Mike King for the photos of the marathon which we just received today – a quick sample below.

NP Landing Icecap
Antonov landing at Barneo Camp – North pole
NP Repérage du parcours avant la course
Overview of the marathon track before the race
Preparation of the equipment
Preparation of the equipment
Start Line
Start Line (copyright Mike King)
North Pole Marathon Lap 1
North Pole Marathon (copyright Mike King)
North Pole Marathon (copyright Mike King)
North Pole Marathon (copyright Mike King)
North Pole Marathon (copyright Mike King)
North Pole Marathon (copyright Mike King)

North Pole Marathon (copyright Mike King)
North Pole Marathon (copyright Mike King)
North Pole Marathon (copyright Mike King)
North Pole Marathon Finish Line – Association Petits Princes (copyright Mike King)
Marathon du Pôle Nord 2013

North Pole Marathon 2013 : Finishers !


6 commentaires

Nous sommes aujourd’hui de retour à Longyearbyen (Spitzberg) après notre «escapade» au pôle Nord.

Voici nos premières impressions et les principales informations sur cette édition 2013 du Marathon du Pôle Nord.

Retour donc trois jours en arrière, dimanche dernier, 7 avril. Nous sommes de retour à Longyearbyen dans l’après-midi après un raid d’acclimatation au froid en ski-pulka d’une semaine au Spitzberg – avec des températures de -20C a -30C qui rendent les nuits sous tente mémorables…

Longyearbyen la nuit

Ski Pulka Sptizberg

Spitzberg Avril 2013

Protection contre le vent

Spitzberg Soleil de minuit

Richard Donovan, l’organisateur du Marathon du Pôle Nord, nous indique que nous partons le lendemain matin pour le pôle Nord, décollage en Antonov à 9h. Derniers préparatifs et nuit un peu courte. Après un vol de 2h30, nous nous reposons le lundi après-midi dans une des tentes chauffées de la base Barnéo et préparons les équipements et les ravitaillements pour la course.

NP Landing Icecap

NP Camp Barneo

NP Préparation avant la course

Vers 22 heures, Richard nous indique que le départ sera donné à 0h30. Il fait alors -28C et nous profitons du soleil de minuit pour faire un petit repérage du parcours du marathon qui est en cours de préparation. Ce sera 9 boucles d’un peu moins de 5 kilomètres.

NP Repérage du parcours avant la course

0h30 – départ effectif de la course. Objectif 6h, avec une température qui oscille désormais autour de -30C. Objectif élevé pour nous – sachant que le meilleur temps féminin au cours des 10 dernières éditions est de 5h37.

NP Depart

La sensation de chaleur procurée par l’équipement (trois couches en haut, deux couches en bas, deux paires de chaussettes et de gants, cagoule, bonnet polaire, masques)… ne dure qu’un tour, avant que le froid nous saisisse et nous accompagne jusqu’à la ligne d’arrivée!

Nous avons décidé de faire un arrêt ravitaillement (sous tente) tous les deux tours – si possible. Ce sera effectivement le cas, avec un arrêt un peu plus long, une dizaine de minutes, après le 6ème tour, pour retirer la glace formée entre la deuxième et la troisième couche. Entre temps l’effet conjugué du froid glacial et de notre transpiration a rapidement et littéralement figé notre veste en position course à pied, i.e. bras pliés!

La surface au sol est très irrégulière et rend la course plus difficile par endroit mais nous nous efforçons de garder un rythme de course régulier, en relançant sur les quelques passages un peu plus roulants.

NP Race

Après chaque ravitaillement, il nous faudra de plus en plus de temps – et quelques accélérations – pour estomper les effets du froid sur nos doigts (mains et pieds). Sans surprise, les genoux de Jérémie n’apprécient pas du tout le grand écart de température lors des ravitaillements (15C environ sous la tente de ravitaillement et -30C désormais a l’extérieur).

NP Marathon

Nous pensons à tout le soutien que nous avons reçu au cours des derniers mois, à l’Association Petits Princes, et nous courrons, le regard alternativement posé sur une étendue de banquise sur laquelle le soleil de minuit vient se refléter et souvent sur nos pieds pour assurer chaque pas dans les passages difficiles.

Au 7ème tour, nous dépassons Miguel Caselles qui participe au Marathon du Pôle Nord en ski – une première.

Arrive enfin le 9ème tour, et nous sommes toujours dans les temps pour notre objectif. Nous essayons de profiter au maximum de ce dernier tour, mais c’est difficile, et nous restons concentrés jusqu’à la ligne d’arrivée, ou nous déployons fièrement le drapeau de l’Association Petits Princes.

NP Helicopter view

5h48! 5h48 d’effort, d’espoir, de souffrance parfois, pour atteindre et dépasser notre objectif, pour franchir ensemble la ligne d’arrivée en 12ème position (sur 46 participants) – et Stéphanie termine 2ème chez les femmes.

1123Alors que certains participants poursuivent leurs efforts, Richard indique (via telephone satellite) sur la page Facebook du marathon: «The UVU North Pole Marathon 2013 men’s race has been won by Gary Thornton with Fiona Oakes finishing first in the women’s marathon. This year’s marathon was the most challenging to date due to underfoot conditions».

11ème edition du Marathon du Pôle Nord remportée donc chez les hommes par Gary Thornton en 3h49 (Personal Best – 2h17 au marathon de Rotterdam) et chez les femmes par Fiona Oakes en 4h53 (Personal Best – 2h38).

C’est sûr, cette course sera une source de motivation supplémentaire pour d’autres challenges à venir…

NP Post Race

UVU North Pole Marathon 2013 Men’s Results
1) Gary Thornton 03.49.29
2) Renaud Michel 04.34.25
3) Willy Steinskog 05.04.02
4) Alvin Matthews 05.14.28
5) Janos Kis 05.24.43
6) Alexander Rudiger 05.24.48
7) Marcelo Alves 05.38.28
8) Jonathan Bellarby 05.38.52
9) Chris Baird 05.39.43
10) Peter Moffat 05.40.14
11) Jérémie Gicquel 05.48.57
12) Dominique Dicharry 05.49.09
13) Patrick Utz 05.56.37
14) Takenori Kojima 06.10.31
15) Havard Bo 06.23.37
16) Gary Craig 06.27.28
17) Frank Bollnow 06.31.46
18) David Clare 06.40.41
19) Ian Egan 06.42.10
20) Alexander Tauchhammer 06.52.40
21) Tom Cashen 06.53.03
22) Alain Wehbi 06.55.58
23) Francis Ngai Wah Sing 07.02.04
24) Quincy Wong lee Man 07.03.59
25) Andrew Lai Yu Hin 07.14.44
26) Philippe Mateu 07.22.41
27) Keith Leung Yu Hin 07.29.25
28) Kason Fok Ka Shin 08.05.32
29) Steve Lo Chun Yin 08.05.50
30) Pedro Correa Dos Santos 08.35.40
31) Atul Patki 08.40.01
32) Ziyad Tariq Rahim 08.41.58
33) Brandon Kahler 09.22.23
34) Oscar Lit Wai Leung 11.10.14
35) Erwan Michel 12.11.20

Miguel Caselles completed the North Pole Ski Marathon in 06.54.20

Jeremy Cashen and Dennis Andrade opted to run a half-marathon

Due to an injury prior to the start of the marathon, Warner Leedy withdrew under instruction from the race doctor

UVU North Pole Marathon 2013 Women’s Results
1) Fiona Oakes 04.53.09
2) Stéphanie Gicquel 05.48.56
3) Anna Chernova 07.27.09
4) Carolina Barcellos 07.35.56
5) Linh Huynh 10.46.09

Janis Chan withdrew from the marathon after 2 laps due to a hip flexor injury

Elaine Barrett opted to run a half marathon

Marathon du Pôle Nord 2013

En route vers le pôle Nord !


6 commentaires

Après plusieurs semaines d’entraînement, c’est parti !

Premier arrêt au Spitzberg pour quelques jours d’acclimatation avant le départ pour le pôle Nord.

Le camp de base temporaire Barnéo est en cours d’installation sur la banquise – sur une plaque de glace de 2km par 1km actuellement située N 89˚ 30 ‘E and 160˚ 46’.

La piste d’atterrissage devrait être préparée aujourd’hui – et la température oscille actuellement autour de -30°C !

UVU NPM 2013

A suivre…

Marathon du Pôle Nord 2013

Préparation pour le Marathon du Pôle Nord – Step 3 : entraînement en chambre froide


Pas de commentaire

Il faut compter deux fois plus de temps pour courir le Marathon du Pôle Nord qu’un marathon classique. Il y a deux raisons à cela :

  1. les conditions climatiques – températures de l’ordre de -25°C à -35°C (et parfois moins…); et,
  2. l’irrégularité de la surface au sol – neige et glace – des crêtes de pression étant créées par les frictions et chevauchements des blocs de glace. Le vent peut également créer des congères.

Notre entraînement spécifique consiste en conséquence principalement à courir sur la plage ou la neige (avec des raquettes aussi car celles-ci peuvent s’avérer indispensables le jour J en fonction de l’état de la neige) et dans un entrepôt frigorifique en froid négatif (-25°C) afin de tester la résistance du matériel au froid, la conservation de chaleur et la gestion de la transpiration (car transpiration = eau = givre ou glace à -25°C !).

Premier test donc ce samedi en entrepôt frigorique, pour une sortie de 2 heures à vitesse spécifique.

Nous sommes chaleureusement accueillis au sein des entrepôts frigoriphiques d’OrlyGel  (à Orly).

OrlyGel

Après quelques explications sur le fonctionnement de l’entrepôt, c’est parti pour cette première séance. L’objectif du jour est surtout d’évaluer les premières sensations de course à -25°C et c’est également l’occasion d’utiliser deux des masques fournis par notre partenaire Oakley (Canopy pour Jérémie et A-Frame pour Stéphanie).

Steph & Jérémie OrlyGel

Résultats : nous avons eu un peu froid… une fois sortis de l’entrepôt ! Et un peu trop chaud en réalité durant l’entraînement, ce qui n’est toutefois pas une surprise dans la mesure où notre équipement reste à ce stade à compléter – savant dosage de superposition de couches pour ne pas perdre trop de chaleur tout en évacuant suffisamment la transpiration.

Après une heure de course, nous observons déjà que la couche extérieure commence à givrer ou à durcir en raison du froid. Les masques Oakley sont efficaces, la double lentille permettant de limiter significativement le givre – malgré un rythme plus soutenu en fin de séance.

Steph & Jérémie Entrepôt

A suivre donc – prochaine séance de trois heures début février (avant des séances de 4 à 6 heures pour tester l’équipement sur des sorties plus longues).

Marathon du Pôle Nord 2013

Préparation pour le Marathon du Pôle Nord – Step 2


Pas de commentaire

Nous avons profité de quelques jours de congés pour rechausser skis de randonnée et skis de fond et poursuivre notre préparation dans les Alpes. Au programme donc, du dénivelé positif en ski de randonnée et des kilomètres en skating – de bons exercices de glisse pour remplacer nos séances de fractionnés parisiennes !

Semaine ponctuée par une participation au Dynafit Ski Touring Courchevel, une course nocturne de ski alpinisme organisée chaque semaine au départ du Praz pour 3,2km de montée et 500m de dénivelé positif en contre-la-montre, à la lumière des frontales. Cette semaine, de nombreux spécialistes sont présents au départ. Les efforts physiques que nous avons fournis les jours précédents ont rendu l’épreuve plus difficile que prévue, et nous en garderons d’autant plus un bon souvenir.

Ceci étant, les chaussures de running ont également pu profiter de la poudreuse ! Nous n’avons pas résisté à quelques sorties en CAP dans la neige – avec ou sans la frontale… Une bonne semaine de préparation donc, en attendant la suite et notamment le test des équipements en entrepôt frigorifique.

Steph running snow