Préparation pour le Marathon du Pôle Nord – Step 1 : la SaintéLyon

Comment se préparer pour courir le Marathon du Pôle Nord ?

Deux éléments doivent être pris en compte dans le cadre de cette préparation :

  1. Le temps de course. Il faut compter deux fois plus de temps pour courir le Marathon du Pôle Nord qu’un marathon classique. Il y a deux raisons à cela : les conditions climatiques et l’irrégularité de la surface au sol – neige et glace – des crêtes de pression étant créées par les frictions et chevauchements des blocs de glace. Le vent peut également créer des congères. Difficile de trouver un rythme régulier donc ! Ce marathon s’apparente davantage à un ultra-trail.
  2. Le froid. La température ressentie est généralement de l’ordre de -30°C, et dépend étroitement des conditions climatiques le jour de l’épreuve. La température moyenne était ainsi de -29°C en 2008, -37°C en 2009, -20°C en 2010, -32°C en 2011 et -26°C en 2012.

Notre entraînement consistera donc principalement à courir sur la plage ou la neige (avec des raquettes aussi car celles-ci peuvent s’avérer indispensables le jour J en fonction de l’état de la neige) et dans un entrepôt frigorifique en froid négatif (-30°C) afin de tester le matériel.

Et la première grande étape, c’est samedi prochain et ce sera la SaintéLyon ! La mythique Saintélyon ! Doyenne des courses d’Ultra, doyenne des courses natures, doyenne des courses nocturnes, et rendez-vous culte de fin de saison. La Saintélyon, c’est avant tout une ambiance unique, images féériques d’un serpent de lumière sans limite à l’assaut des monts du Lyonnais, conditions de course fluctuantes liées aux aléas climatiques, sentiers plus intimes à l’approche de la ville lumière, arrivée au courage jusqu’à la délivrance et l’émotion intense dans l’enceinte surchauffée du Palais des sports de Lyon…après 70 kms d’effort.

Dans la nuit de samedi à dimanche, si tout va bien, nous irons au-delà de la distance du marathon. C’est ce que nous recherchons pour cette première étape : un format trail sur une distance qui devrait nous occuper une dizaine d’heures, afin de préparer le point (1) ci-dessus.

Après quelques sorties longues de quatre heures au cours des dernières semaines, des sorties de 10kms au seuil, des fractionnés et nos sorties à Montmartre –  pour le plaisir de monter et descendre les plus belles marches de Paris – direction la SaintéLyon donc !

Nous y croiserons certainement plusieurs coureurs revêtant les couleurs orange de l’Association Petits Princes !

A suivre …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :